Politique Internationale
A la Une

Russie-Ukraine: Macky Sall pour porter la voix de l’Afrique

Pendant que l’armée russe continue son offensive dans le Donbass, le président en Exercice de l’Union Africaine, le président Macky Sall est en visite en Russie pour porter la voix de l’Afrique dans le conflit Russo-Ukrainien. Il a rencontré ce vendredi 03 Juin son homologue russe Vladimir Poutine à Sotchi, la ville qui a abrité le sommet Russie-Afrique en 2019

 

La visite en Russie du chef d’Etat sénégalais Macky Sall, président en Exercice de l’Union Africaine accompagné par le président de la commission de l’UA Moussa Faki Mahamat s’inscrit dans le cadre de limiter les conséquences du conflit Russo-Ukrainien et des sanctions internationales qui pèsent sur la Russie. Pour beaucoup de médias, notamment occidentaux, c’est une mission de bons offices entre la Russie et l’Ukraine pour faire cesser la guerre alors que Macky Sall est beaucoup plus préoccupé par les conséquences de cette guerre plutôt que la guerre elle-même.

L’Afrique bien que loin du conflit russo-ukrainien est affectée par les conséquences de cette guerre sur le plan économique . L’insécurité alimentaire qui prévaut du fait de la hausse soutenue des prix ou de la raréfaction de certains produits sur le marché mondial pourrait entraîner davantage une instabilité en Afrique. Lors de l’assemblée générale de l’ONU en Mars dernier, plusieurs pays africains dont le Sénégal se sont abstenus de voter la résolution de l’ONU sur l’Ukraine qui exige que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine. La voix de l’Afrique dans ce conflit n’est pas de prendre position mais plutôt la neutralité malgré la pression des pays occidentaux. Ce conflit pourrait être une opportunité pour la Russie d’étendre son influence en Afrique. Au delà des relations privilégiées entre la Russie et certains pays du continent elle pourrait conquérir de nouveaux alliés car beaucoup de pays africains dépendent du blé russe. L’Afrique représente des voix lors des votes aux Nations Unis et ceux-ci pourraient être mis en faveur de la Russie comme lors du dernier vote à l’ONU contre l’invasion russe. Pour marquer le coup, Vladimir Poutine a rencontré Macky Sall dans un cadre amical et quelques mètres séparaient les deux hommes contrairement à la dernière visite du président français Emmanuel Macron qui a été reçu autour d’une longue table qui symboliserait les hostilités entre la Russie et les occidentaux.

Bah TRAORE Legrand

Je suis journaliste indépendant et Blogueur. spécialiste en communication et des médias sociaux au Sahel, analyste politique et sécuritaire en Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page